Trinity (Past, Present & Future)

Trinity (Past, Present & Future)Trinity (Past, Present & Future)

Slum Village

Album CD – 2002 – Capitol Records, Inc.

Ami du rythme, bonjour ! Le nouveau Slum Village, Trinity, a débarqué dans les bacs. Un son hip-hop épuré, une basse délicieuse et quelques samples groovy et entraînants sont dès à présent prêts à bercer vos heures creuses, voire, si vous êtes de ceux qui ont les écouteurs collés aux tympans, vos heures pleines.

Le premier album de ce collectif de Détroit (USA), sorti à la fin de l’ancien millénaire (d’abord sur K7, Fantastic Volume 1, puis sur CD, Fantastic Volume 2), avait déjà quelque peu aéré le hip hop branché et édulcoré du nouveau (millénaire). Leur nouvel opus devrait finir d’installer le groupe dans la galaxie roots de l’esprit hip hop.

Trinity se compose de trois parties (passé, présent et… avenir) qui s’enchaînent au fil des plages, et qui développent chacune un style particulier, une certaine idée de ce qu’est ou devrait être le hip hop. Mais Trinity (trinité en français…), c’est aussi l’alliance de trois orateurs-rappeurs, Baatin, T3 et Elzhi (venu remplacer celui qui reste cependant producteur de l’album, Jay Dee, également connu pour son travail avec De La Soul et A Tribe Called Quest). Et enfin, Trinity, c’est l’esprit, volontairement proche des origines hip hop, que Slum Village tente, non sans réussite, de retrouver, de transcender.

Car trinité, c’est aussi unité. Chaque partie de l’album tend à s’écouter en fonction des deux autres, et est dès lors, difficilement séparable de l’ensemble. De courts interludes viennent relancer un son évolutif, où les riffs de guitare, les arpèges au clavier et les percussions tribales se mêlent et se relancent, dans un joyeux et inspiré va-et-vient. L’introduction est formidable de spontanéité, tandis que parmi les morceaux clés, on citera dans le désordre: Get Live, Tainted ou encore One.

La fidélité aux principes fondateurs du hip hop (le Clan et une réflexion sur lui-même et le monde qui l’entoure) offre non seulement une rythmique enivrante et épurée, mais aussi quelques textes sensés. Et si au final, il y a bien quelques accrocs ou lassitudes de l’oreille, l’ensemble plaira sans trop de difficulté au fan du genre, comme à l’inculte.

Benjamin d’Aoust

Liste des titres :

Intro 1
Intro 2
Insane
What Is This ?
Tainted (feat. Dwele)
La La (feat. « DJ Dez » on the cutz)
All-Ta-Ment
Disco
Trinity (interlude, feat. « DJ Dez » on the cutz)
One
Hoes
Star (interlude, feat. T. Banks)
Star (feat. Dwele)
Slumber (feat. « DJ Dez » on the cutz)
Let’s
S.O.U.L.
80’s Skit
Unisex
Love U Hate
Get Live
Harmony
Who We Are (Interlude)
Fall in Love (Bonus Track)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *