Sombres efforts

Sombres effortsSombres efforts

AqME

Album CD – 2002 – At (h)ome – BMG – Universal

Le groupe de metal AqME (associé à Enhancer, Pleymo, Noisy Fate, Wünjo, E.D.A. et Vost) sort aujourd’hui son premier album: Sombres efforts.

Premier opus puisque les quatre jeunes Parisiens n’avaient sorti jusqu’ici qu’une démo de 5 titres, rééditée par la suite et intitulée University Of Nowhere.

AqME, c’est avant tout un groupe de rock mais qui se dit très pop. Koma (chant), Cheepo (basse), Ben (guitare) et Etn (batterie), influencés par des groupes tels que Depeche Mode, Korn, Nirvana ou encore Cold, ont développé un son bien à eux.

Koma chante en français, ce qui est peu fréquent pour un groupe de metal. Il suffit de voir le nombre de groupes français qui ne chantent (ou qui n’osent chanter ?) qu’en anglais. Je ne peux m’empêcher de citer à cet effet le groupe Mass Hysteria qui, comme quelques autres, possède lui aussi cette originalité.

L’album débute sur Superstar, titre très rock à la voix mélodieuse. Mais la première grande surprise est le deuxième titre, ‘Si’ n’existe pas: un texte criant de vérité, d’excellents riffs, une voix tantôt basse, tantôt haute, et accompagnée d’une voix additionnelle en fin de chanson. Une plage à ne surtout pas zapper donc !

Les premières chansons de Sombres efforts sont celles qui collent probablement le mieux à l’intitulé de l’album: des thèmes particulièrement noirs et sombres, des ambiances et des mélodies qui collent parfaitement à une voix fascinante.

Le rouge et le noir et Je suis sont sans doute les deux autres titres immanquables du premier AqME. Leur principale caractéristique est le passage des couplets à la voix très posée et la guitare plutôt douce, aux refrains déchaînés.

Tout à un détail près surprend par sa sobriété. La voix posée et les instruments jouent calmement en fond, ce qui génère une ambiance plutôt sympa. La dernière chanson s’intitule Délicate & saine, peut-être la chanson la moins metal de l’album, encore plus pop-rock !

AqME aime jouer sur les contradictions, c’est donc un album plein de contrastes qui nous est livré. Quelques titres sont exceptionnels, d’autres retiennent moins notre attention, mais le son est bon, le chant aussi et le tout forme un album qu’on se plait beaucoup à écouter. Nul doute qu’AqME fait partie des groupes référence de la nouvelle scène rock française. Qu’on se le dise…

Martin Favresse

Liste des titres :

Superstar
« Si » n’existe pas
Le rouge et le noir
Tout à un détail près
Instable
Une autre ligne
Je suis
Fin
Sainte
In Memoriam
Délicate & saine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *