Necroeater

NecroeaterNecroeater

Funeral Rites

Album CD – 2002 – Painkiller Records

Funeral Rites est un groupe de black metal… japonais. Si, si, ceux qui s’intéressent peu à ce style de musique ne le savent peut-être pas, mais il existe bel et bien une scène metal asiatique. Les groupes ne sont pas toujours de grande qualité, mais elle est là.

Funeral Rites est né en 1994, mais c’est seulement en 1999 qu’a été enregistré ce premier album. La plupart des morceaux présents sur ce Necroeater ne sont pas ce qu’il y a de plus récent, puisque la plupart de ceux-ci étaient déjà présents sur les trois démos sorties entre 1995 et 1997. Mais ils ont tous été réenregistrés.

Maintenant que les présentations sont faites, parlons un peu musique. Funeral Rites est un groupe de black metal, d’accord. Mais aucune comparaison ici avec la brutalité d’un Marduk ou d’un Immortal. Chez nos amis japonais, tout est dans les atmosphères.

Atmosphères basées essentiellement sur des nappes de synthé, utilisé jusqu’à l’écoeurement. Je n’ai rien contre le synthé, mais trop, c’est trop. Funeral Rites a opté pour des rythmiques dont l’effet est essentiellement basé sur la lourdeur plutôt que sur la rapidité.

Côté production, le son est plutôt cru, ce qui donne définitivement à ce Necroeater une ambiance d’outre-tombe, mystérieuse et maléfique. Un son qui, sans être mauvais, donne également un côté inactuel, voire old-school, à la musique de Funeral Rites. Ce n’est pas un mal en soi, cela aiderait à forger la personnalité du groupe, mais je ne peux m’empêcher d’avoir un sentiment de déjà entendu à l’écoute de cet album.

Voilà pourquoi je conseillerais strictement cet album à un public averti, amateur d’atmosphères funèbres. Les autres vont mourir d’ennui.

Fabrice Wouters

Liste des titres :

Necroeater
Funeral Rites
Weird Tales
The Wintermoon
Beyond The Gates
Disenchantment
Lost Misery
At The Warend
13th Disciple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *