Luxe Out

Luxe OutLuxe Out

Alpha Jet

Album CD – 2001 – Juno Music

Alpha Jet est estampillé « rock nouvelle génération ». Appellation trompeuse puisqu’elle pourrait faire croire qu’un groupe décrit de la sorte propose un rock nouveau et frais, voire avant-gardiste, alors qu’en réalité la formation française dont il est question ici puise allégrement dans le rock seventies et s’inspire également des groupes de rock « énervé » des nineties, The Smashing Pumpkins et les Deftones en tête de liste.

Mais cette constatation n’a rien de négatif, puisque Alpha Jet a tout ce qu’il faut, à mon avis, pour parvenir un jour à la hauteur de ses maîtres.

En tout cas, tous les ingrédients nécessaires sont déjà présents sur ce premier album: mélodies accrocheuses, quelques passages bien lourds, une voix calme et douce qui sait s’énerver quand c’est nécessaire, une musique variée et des compos tout en finesse.

Alpha Jet propose une hard pop explosive qui donne parfois même l’envie de pogoter un coup. Et voilà que je m’imagine déjà dans le pit en train de sautiller dans tous les sens… Il faut dire aussi que la production met en valeur les morceaux: aux consoles Daniel Presley, qui s’est déjà occupé des Breeders, de Faith No More, de Jewel, ou en encore de Dionysos et de Matmatah.

Autre particularité: malgré leurs influences anglo-saxonnes, Alpha Jet écrit des textes en français. C’est pas moi qui m’en plaindrai, mais espérons que cela ne sera pas une barrière au succès de cet album qui est une petite bombe. Paroles dont plus de la moitié parlent… d’avions, car telle est la passion du chanteur guitariste auteur compositeur Tom Furry.

« Nous voulons être la patrouille de France du rock ‘n’ roll ! », dit-il, à ce propos. Luxe Out devrait donc faire un carton aux States, non ? Vous serez d’ailleurs, dès l’intro du premier morceau, accueillis à bord d’un avion d’Alpha Jet Airlines.

Compagnie qui propose un service un peu spécial: si vous êtes nerveux ou angoissé, prenez la pilule rose, conseille l’hôtesse. Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil, avalez la bleue. Si par contre vous désirez atteindre rapidement l’altitude de croisière maximale, prenez la blanche, celle où vous lirez le signe « Alpha Jet ». Je vous conseille vivement d’opter pour la p’tite blanche…

Fabrice Wouters

Liste des titres :

Pan American
Etre belle
Supernormal
La vie est si facile
Princesse Gasoline
Ordinaire
Come Come Come
2000 décibels
Quand tu dors
Nouvelle vague
Jour après jour
Self Destruct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *