Aïki Taïso

Aïki TaïsoAïki Taïso

Backstab

Album CD – 2002 – XIII Bis records

Tribal cyber oriental, annonce la bio du groupe. Derrière ce dénominatif aussi stupide qu’incompréhensible se cache un album aux sonorités néo metal, fortement influencé par la musique électronique et quelques mélodies arabisantes et orientales.

On n’est finalement pas si loin du sympathique Wider, morceau avec lequel, comme vous peut-être, j’avais découvert le groupe sur une compile de Hard-Rock Magazine en 1997. Mais Backstab a élargi ses horizons.

Originaire de la région parisienne et créé en 1995, Backstab a un line-up stable depuis 1998. Le groupe est touche-à-tout: remix pour Fear Factory, collaboration avec une compagnie de danse (Synergie musicale), concerts avec Urban Dance Quad, Pleymo, Artsonic…

Aïki-taïso est la troisième production du groupe, après Shake the Bones (1997) et le 4 titres L’oeil du Clone (1999). Un album ambitieux dont le titre est une référence aux arts martiaux. Titre représentant, affirme le groupe, les expériences contenues dans les textes, axés sur l’éveil des sens, le spirituel et l’intuitif. Bref, un album qui se veut zen malgré ses sonorités rock metal…

Un album bizarre et expérimental en tout cas, peu commun. Une prod béton et tout en finesse met en valeur la qualité des compos. Attention: même si ce n’est pas indiqué sur la jaquette, Aïki-taïso comprend une partie CD-ROM, où l’on peut découvrir le clip L’oeil du clone, avec la collaboration de la compagnie Synergie musicale dont je vous parlais plus haut. Plutôt pas mal. Avis aux curieux.

Fabrice Wouters

Liste des titres :

Inspirez…
El tiempo
Démons
L’oeil du clone
Aïki-Taïso
Bruises
Sabbath
Plexus
Opaque
Le 8ème samouraï
Fractale
100 soleils
This is what we get
Expirez…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *