Aerosmith : Just Push Play








Just Push Play
Aerosmith
Album CD – 2001 – Columbia

Séduit par A Little South of Sanity, le dernier live d’Aerosmith, c’est avec délectation que je découvre Just Push Play, le dernier-né du combo bostonien, et ce, malgré le côté kitsch de la pochette qui correspond plus à Bioman force jaune devant (…) qu’au « Metropolis » de Fritz Lang (qui inspira le Radio Gaga de Queen), mais bon, passons…

Première impression, Aerosmith a toujours autant la pêche comme en témoigne le très accrocheur Beyond Beautiful, qui ouvre le disque, dont la puissance sonore et l’habile utilisation du scratching feraient presque passer la bande à Tyler pour des jeunots.

Mais ne nous enflammons pas trop vite car, hormis Sunshine et Luv lies où Joe Perry et sa Les Paul signature font mouche, Just Push Play est plutôt décevant.

En effet, la suite de l’album n’est qu’un mélange indigeste de ballades sirupeuses (le pascalobispesque Avant Garden) et de rocks poussifs calibrés F.M (Jaded) mais honnêtement, on s’y attendait tant les Toxic Twins sont prêts à tout pour séduire le portefeuille des jeunes filles en fleur du pays de l’Oncle Sam.

Malgré cela, il me semble difficile de fustiger Just Push Play (ce n’est pas l’envie qui me manque!) puisque celui-ci, sans arriver à la cheville du fabuleux Toys in the Attic (1975), reste fidèle aux derniers succès commerciaux des jumeaux toxiques (Nine Lives, Get a Grip…) et peut donc être qualifié de « qui tient la route ».

Néanmoins, on est en droit d’exiger davantage d’un groupe qui, bien avant sa future entrée au Rock’n’Roll Hall of Fame, déclarait: « Quand tu prépares un album, tu ne peux pas te contenter de reproduire ce que tu as fait avant. »

zikactu.com

Liste des titres :
Beyond Beautiful
Just Push Play
Jaded
Fly Away From Here
Trip Hoppin’
Sunshine
Under My Skin
Luv Lies
Outta Your Head
Drop Dead Gorgeous
Light Inside
Avant Garden
Face

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *